The Death of the Authors, 1941

2013

Algolit

The Death of the Authors, 1941

http://publicdomainday.constantvzw.org/

Téléchargez les livres: http://publicdomainday.constantvzw.org/#1941
Exemplaires imprimĂ©s (set de 3) : 15€ (excl frais de livraison)
Envie de commander un exemplaire ? Merci d’envoyer un e-mail Ă  info@constantvzw.org

The Death of the Authors, 1941 est un roman génératif créé avec Python et nltk, basé sur des textes de Virginia Woolf, James Joyce, Rabindranath Tagore, Elizabeth Von Arnim, Sherwood Anderson et Henri Bergson, quelques-uns des auteurs qui sont rentrés dans le domaine public le 1-1-12.
Chaque fois qu’on lance le script sur http://publicdomainday.constantvzw.org/#1941, un roman diffĂ©rent est crĂ©Ă©. En tant qu’hommage Ă  la vie et Ă  la disparition des auteurs dont les corps se sont unis Ă  la terre en 1941, chaque version vous fait voyager dans les quatre saisons composĂ©es de phrases des textes libĂ©rĂ©s, sĂ©lectionnĂ©es de façon thĂ©matique.
La sélection des oeuvres utilisées pour cette publication a été fort influencée par la disponibilité digitale des oeuvres. Les auteurs connus sont faciles à trouver, des oeuvres en anglais et des traductions sont souvent téléchargeables en tant que e-books gratuits, grùce à des initiatives telle que The Gutenberg Project.

The Death of the Authors est une sĂ©rie de narratifs gĂ©nĂ©ratifs basĂ©s sur des oeuvres d’auteurs en domaine public. Chaque annĂ©e, lorsque Constant cĂ©lĂšbre la JournĂ©e de Domaine Public en collaboration avec CinĂ©ma Nova, CRIDS et La BibliothĂšque Royale de Belgique, nous prĂ©sentons une nouvelle oeuvre dĂ©rivĂ©e. C’est une maniĂšre de vous inspirer Ă  publier vos oeuvres ouvertement et digitalement, et Ă  dĂ©couvrir celles des autres.
Comme cadeau de Nouvel An, nous recevons chaque annĂ©e une manne de savoir, d’information et de beautĂ© qui devient accessible Ă  tout un chacun. Au premier janvier, des milliers d’oeuvres d’auteurs dĂ©cĂ©dĂ©s il y a des dizaines d’annĂ©es entrent dans le domaine public. En effet, les oeuvres, Ă  l’expiration de leur pĂ©riode de protection du droit d’auteur, deviennent un trĂ©sor public, que chacun peut apprĂ©cier et utiliser librement.